Expert en ingénierie sociale et prévention des conflits du PEPISAO ( Reférence : E0818N36 )

Expéreince requises : 10 ans Nombre de place : 1 Date limite de dépôt : 14/09/2018 à 15:30 Adresse de dépôt : Secrétariat Exécutif du CILSS - 03 BP. 7049 Ouagadougou 03 – Burkina Faso

Détails de l'offre

  • BAC+5 (DESS DEA MASTER II)
  • Contrat à durée déterminée(CDD)
  • Employeur : CILSS/PEPISAO
  • Ville : Ouagadougou
  • Pays : Burkina Faso

Description

AVIS DE VACANCE DE POSTE

Les candidatures féminines et celles des ressortissants des Etats-Membres sous-représentés

dans les effectifs du CILSS sont fortement encouragées

 

Le Comité Permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) recrute un(e) Expert en Ingénierie sociale et prévention des conflits pour le Projet « Elevages et pastoralisme intégrés et sécurisés en Afrique de l’Ouest » (PEPISAO).

 Le projet « Elevages et pastoralisme intégrés et sécurisés en Afrique de l’Ouest » (PEPISAO), financé par l’AFD, vise à contribuer à l’apaisement des conflits entre usagers des espaces agropastoraux à travers la construction d’une vision régionale partagée sur les différents modes d’élevage de ruminants.

 

Titre du poste

:

Expert en ingénierie sociale et prévention des conflits du PEPISAO

Lieu d’affectation

:

Secrétariat Exécutif sis à Ouagadougou avec des déplacements dans la zone d’intervention du programme.

 

Durée du contrat

:

Le contrat est d’une durée initiale de (02) ans renouvelable selon la performance avec une période d’essai de trois (03) mois.

 

Classification

:

Le poste est classé en catégorie P5 de la grille

salariale du CILSS

 

Type de recrutement

:

Interétatique

 

Date de clôture

:

14 septembre 2018

 

 

I.              RESPONSABILITES

 L’Expert(e) en ingénierie sociale est placé sous l’autorité du Coordonnateur du projet. Il contribuera à la supervision et au suivi des activités du projet et de la mise en œuvre des composantes 1 et 2.

 

A ce titre, il (elle) sera chargé(e) des tâches suivantes :

-          Contribuer  à l’élaboration des PTBA ;

-          Contribuer  à la production des rapports périodiques d’exécution du projet ainsi que des rapports présentés au comité de pilotage ;

-          Collaborer avec les différentes équipes des autres projets liés au pastoralisme  (PRAPS, PREDIP) ;

-          Contribuer à développer et mettre en œuvre des approches (outils et RC) de prévention-gestion des conflits ;

-          Contribuer à la formation et information des acteurs sur les enjeux de l’élevage et du pastoralisme ;

-          Capitaliser, échanger, diffuser des initiatives en matière de prévention – gestion des conflits ;

-          Contribuer à la promotion des activités de communication et de visibilité autour du projet ;

-          Exécuter toutes autres tâches en rapport avec l’atteinte des objectifs du PEPISAO.

 II.            PROFIL

Etre d’un diplôme de niveau Bac +5 au moins en agroéconomie, économie du développement ou sociologie, spécialiste de la gestion des ressources naturelles et/ou de l’élevage ou un profil similaire avec des qualifications et/ou expériences avérées dans une discipline en rapport avec le projet et  justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 10 ans à des responsabilités élevées dans le domaine de la gestion des projets de développement rural (élevage, pastoralisme, agriculture).

 

III.           COMPETENCES REQUISES

 

-          Avoir au moins 10 ans d’expérience dans la préparation, l’animation, l’exécution et le suivi de projets de gestion des ressources naturelles et environnement ou de projets similaires ;

-          Avoir une bonne connaissance des méthodes d’ingénierie sociale appliquées à la gestion concertée des ressources et des investissements dans les infrastructures ;

-          Avoir une bonne connaissance du paysage institutionnel régional et des politiques agricoles et de l’élevage et sur les questions juridiques ;

-          Etre familiarisé avec les enjeux actuels du pastoralisme au Sahel et en Afrique de l’Ouest et le type de conflits qui s’y rattachent ;

-          Avoir des expériences de médiation sociale et de prévention des conflits ;

-          Avoir des expériences de travail avec les institutions publiques et les acteurs socioprofessionnels ;

-          Avoir une capacité d’animation, de travail en réseau et d’aide à la décision ;

-          Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique (notamment les logiciels Word, Excel, Power Point,  etc.) ;

-          Avoir une excellente capacité de rédaction ;

-          Avoir une capacité de travail dans les deux langues Français et Anglais

 

IV.           APTITUDES SOUHAITABLES

-          Etre apte à travailler en équipe multidisciplinaire et sous pression ;

-          Avoir une bonne connaissance de la problématique de développement des pays du sahel et de l’Afrique de l’ouest ;

-          Avoir une bonne connaissance du fonctionnement des institutions régionales ou sous-régionales ;

-          Etre apte à assurer de nombreuses missions dans la région Sahel et Ouest-Africaine ;

-          Etre disponible immédiatement.

I.              COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

 

Les dossiers devront comprendre les éléments suivants :

-          Une lettre de candidature adressée au Secrétaire Exécutif du CILSS ;

-          Une lettre de motivation ;

-          Un Curriculum Vitae actualisé et certifié sincère par le candidat ;

-          Un extrait d’acte de naissance ou de jugement supplétif en tenant lieu : le (la) candidat(e) doit être âgé(e) de 50 ans au plus lors du premier recrutement au CILSS ;

-          Une copie certifiée des titres, diplômes et attestations de qualifications ;

-          Des copies des certificats et attestations de travail ou de services ;

-          Deux (2) photos d’identité ;

-          Un extrait du casier judiciaire datant de moins de trois mois ;

-          Une copie du certificat de nationalité ou tout autre document justifiant la nationalité : le (la) candidat(e) doit avoir la nationalité d’un Etat membre du CILSS ;

-          Les adresses de trois(3) personnes de référence.

 

II.            DEPOT DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Les dossiers de candidature devront être envoyés par courrier électronique à l'adresse recrutements@cilss.int ou envoyés sous pli fermé au plus tard le 14 septembre 2018 au service courrier du Secrétariat Exécutif du CILSS « 03 BP. 7049 Ouagadougou 03 – Burkina Faso » avec la mention «Recrutement d’un (e) Expert en ingénierie sociale et prévention des conflits pour l’URCP PEPISAO. A n’ouvrir qu’en séance de dépouillement ».

 

Pour toute information complémentaire, veuillez consulter les termes de référence des postes disponibles sur la plateforme de recrutement du CILSS http://erecrutements.cilss.int ; sur les sites du CILSS (Secrétariat Exécutif : www.cilss.int, Centre Régional AGRHYMET : http://agrhymet.cilss.int, Institut du Sahel :  http://insah.cilss.int).

 

 

Ouagadougou, le 03 août 2018

 

Le Secrétaire Exécutif

 

 

Djimé Adoum, Ph.D.