Coordonnateur du projet PAGR SANAD ( Reférence : E1218N44 )

Expéreince requises : 12 ans Nombre de place : 1 Date limite de dépôt : 25/10/2019 à 18:00 Adresse de dépôt : recrutements@cilss.int

Détails de l'offre

  • BAC+5 (DESS DEA MASTER II)
  • Contrat à durée déterminée(CDD)
  • Employeur : CILSS
  • Ville : Ouagadougou
  • Pays : Burkina Faso

Description

AVIS DE VACANCE DE POSTE

Les candidatures féminines sont vivement encouragées

 

Le Comité Permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) recrute un(e) Coordonnateur pour l’Unité régionale de Coordination du projet PAGR/SANAD.

 

Le Projet d'Amélioration de la Gouvernance de la Résilience et de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle et de l'Agriculture Durable en Afrique de l'Ouest (PAGR-SANAD) est un projet financé par l’Union Européenne au profit de la Commission de la CEDEAO, de la Commission de l’UEMOA et du CILSS.

Le projet, d’une durée totale de 54 mois, vise l'amélioration de la gouvernance régionale et nationale des politiques et programmes agricoles et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle en Afrique de l'Ouest et au Sahel dans le contexte de la résilience. Son objectif spécifique est de développer les capacités requises au sein des institutions régionales et nationales pour renforcer la Gouvernance régionale de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et des politiques agricoles dans le contexte de la Résilience en Afrique de l'Ouest en vue de l'atteinte de l’Objectif "faim zéro d'ici 2025. Les principaux outputs attendus sont un rapport biannuel conjoint sur les résultats et les progrès en matière de SANAD-Résilience pour la région Afrique de l'Ouest; l’égalité des sexes placée en point de mire de l’action ; une bonne gestion des politiques et programmes d'investissement agricole, de nutrition, des systèmes d'information sur la sécurité alimentaire et d'alerte précoce au niveau régional et national et de la résilience.

 

 

Titre du poste                   

:

Coordonnateur de l’URCP du PAGR/SANAD

Lieu d’affectation              

:

Secrétariat Exécutif sis à Ouagadougou avec les déplacements dans La zone d’intervention du programme.

 

Durée du contrat              

:

Le contrat est d’une durée initiale de (02) ans renouvelable selon la performance avec une période d’essai de trois mois.

 

Classification

:

Le poste est classé en catégorie P5 de la grille

salariale du CILSS

 

Type de recrutement        

:

Interétatique

 

Date de clôture

:

25 Octobre 2019

 

1.     Dépendance hiérarchique

Placée sous l’autorité du Secrétaire Exécutif Adjoint et la supervision du Coordonnateur du PRA/SAN, le Coordonnateur de l’URCP est un Manager d’équipe. Il est basé à Ouagadougou, rattaché au Secrétariat Exécutif du CILSS et est responsable, auprès du SE/CILSS et de l’Union Européenne, de la mise en œuvre générale du projet, dont il s’assure que l’exécution se déroule selon les conditions et modalités spécifiées dans le contrat de subvention.

Il travaille, en collaboration avec les Unités d’Appui au Management (UAM), notamment la Gestion des Ressources Humaines (GRH), l’Administration, les Finances et la Comptabilité (AFC) et la Communication Information et Documentation (CID) et, le Chargé de Programme du CILSS. Il est l’interlocuteur privilégié de l’Union Européenne pour toutes les questions relatives au PAGR-SANAD. Il est lié au CILSS par un contrat initial de deux (2) ans renouvelables selon la performance, avec une période d’essai de trois (3) mois. Il bénéficie, en tant que chef de l’URCP, de l’appui de l’assistance technique du projet qui sera basée au niveau du CILSS à Ouagadougou.

 

2.     Responsabilité/tâches

Le coordonnateur régional du Projet est le chef de l’Unité Régionale de Coordination du Projet. Il est responsable de la coordination technique des activités qui seront exécutées par les partenaires de mise en œuvre du projet (CEDEAO, UEMOA, OPR, etc.), sous la supervision du Coordonnateur du PRA/SAN.

 

A ce titre, il (elle) sera chargé(e) des tâches suivantes :

·       Coordonner l'exécution technique et financière des activités du projet en relation avec les différents acteurs institutionnels de mise en œuvre du projet (CILSS, CEDEAO, UEMOA, Organisations professionnelles régionales) dans les pays et au niveau régional ;

·       Assurer la gestion quotidienne du projet, incluant les activités de management d’équipe ;

·       Suivre et participer à l’élaboration et à l’exécution de la programmation annuelle de mise en œuvre des différentes activités du projet ;

·       Suivre, en relation étroite avec les autres acteurs de mise en œuvre du projet (CEDEAO, UEMOA, OPR), l’état d’avancement de la mise en œuvre des activités du projet ;

·       Assurer la liaison régulière avec les autres acteurs de mise en œuvre CEDEAO, UEMOA, OPR, CSAO, etc. pour le suivi et la cohérence de la mise en œuvre des différentes composantes du projet en relation avec l’assistance technique du projet ;

·       Collaborer étroitement avec l’assistance technique du projet qui sera basée au niveau du CILSS à Ouagadougou, pour une meilleure synergie et complémentarité des actions.

·       Assurer, en collaboration avec l’UAM-AFC,le suivi de l’exécution des projets d’activités et budgets annuels, l’approbation des dépenses courantes et des décaissements auprès des banques en faveur du projet, des fournisseurs et prestataires ;

·       Assurer la représentation du projet ;

·       Superviser et contribuer à l'élaboration des rapports intermédiaires et final d'exécution du projet conformément aux dispositions contractuelles applicables aux financements de l'Union Européenne ;

·       Superviser la production, dans les délais, des rapports périodiques d’exécution du projet ainsi que des rapports présentés lors du Comité régional de pilotage des projets et Programmes sous la coordination du CILSS ;

·       Contribuer à l’organisation pratique des réunions du CRP et des réunions avec les différents partenaires de mise en œuvre du projet (CEDEAO, UEMOA, OPR, l’Assistance technique internationale, l’UE etc.) ;

·       Contribuer à l'élaboration du rapport bi-annuel de progrès en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle, d'agriculture durable et de résilience en Afrique de l'Ouest et au Sahel ;

·       Contribuer à la promotion des activités de communication et de visibilité autour du projet ;

·       Organiser et contribuer à la bonne tenue de toutes missions de suivi externe (ROM) et d'évaluations externes commandités par l'Union Européenne dans le cadre du projet ;

·       Travailler en étroite collaboration avec l'assistance technique au Projet ; 

·       Assurer une synergie et une complémentarité avec les programmes et projets financés par l'Union européenne dans les pays et dans l'ensemble de la région Afrique de l'Ouest et Sahel ;

·       Exécuter toutes autres tâches en rapport avec l’atteinte des objectifs du Projet.

 

3.     Qualifications générales et compétences (conditions minimum) :

 

·       Titulaire d’un diplôme de Bac + 5 ans ou équivalent en Economie, agronomie, Agroéconomie, planification du développement, sciences de la terre ;

·       Avoir une bonne maitrise de l’outil informatique (traitement de texte, tableur, etc.) ;

·       Avoir une bonne maîtrise (écrit et oral) du français et une capacité à parler en Anglais.

 

4.     Expérience professionnelle générale (conditions minimum) :

 

·       Au moins 12 ans d’expérience à des postes de responsabilité dans la gestion des projets de développement rural, de sécurité alimentaire et nutritionnelle, de la résilience, du développement agricole, si possible au régional.

 

5.     Expérience professionnelle spécifique (conditions minimum) :

 

·       Avoir une connaissance pratique en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle, résilience et en analyse des politiques agricoles et de résilience ;

·       Disposer d’une expérience concrète en appui à la gestion, ou à la coordination, ou le suivi-évaluation de projets ou programmes régionaux de sécurité alimentaire et nutritionnelle ou de développement rural en Afrique de l'Ouest ou au Sahel ;

·       Avoir une bonne connaissance des politiques agricoles, de sécurité alimentaire et nutritionnelle et, de résilience au niveau des pays de l’espace CILSS-CEDEAO-UEMOA et au niveau régional ;

·       Avoir réalisé au moins deux prestations en matière de gestion ou évaluation de programmes d’envergure régionale ;

·       Avoir une bonne connaissance de la problématique et des enjeux de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la résilience et l’Agriculture durable dans la Sahel et l’Afrique de l’Ouest ;

·       Avoir une bonne connaissance du partenariat mondial REACH (Efforts renouvelés contre la malnutrition infantile) et du mouvement international SUN (Scaling Up Nutrition) ;

·       Avoir une connaissance pratique des problématiques des organisations régionales ;

·       Etre familier du dispositif régional de gouvernance de la Sécurité alimentaire et nutritionnelle, notamment le dispositif de prévention et de gestion des crises (PREGEC) et du réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA), et de la résilience de la région ;    

·       Avoir une expérience dans l’accompagnement aux pays dans le renforcement de capacités en matière de politiques agricoles et de sécurité alimentaire et nutritionnelle.

 

 

6.    Durée

54 mois à plein temps sur la base d’un contrat initial de deux (2) ans renouvelables selon la performance avec une période d’essai de trois (3) mois.

7.    Lieu de travail

Poste basé à Ouagadougou avec des déplacements dans la zone d’intervention du projet.

 

I.               COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

 

Les dossiers devront comprendre les éléments suivants :

-        Une lettre de candidature adressée au Secrétaire Exécutif du CILSS ;

-        Une lettre de motivation ;

-        Un Curriculum Vitae actualisé et certifié sincère par le candidat ;

-        Un extrait d’acte de naissance ou de jugement supplétif en tenant lieu : le (la) candidat(e) doit être âgé(e) de 50 ans au plus lors du premier recrutement au CILSS ;

-        Une copie certifiée des titres, diplômes et attestations de qualifications ;

-        Des copies des certificats et attestations de travail ou de services ;

-        Une copie du certificat de nationalité ou tout autre document justifiant la nationalité : le (la) candidat(e) doit avoir la nationalité d’un Etat membre du CILSS ;

-        Les adresses de trois (3) personnes de référence.

 

Date limite et adresse de dépôt des candidatures

Les dossiers de candidature devront parvenir sous pli fermé au Service Courrier du Secrétariat Exécutif du CILSS ou par courrier postal à l’adresse 03 BP. 7049 OUAGADOUGOU 03 – BURKINA FASO Tél. : (+226) 25 37 41 25/26 ou 25 49 96 00 – Fax: (+226) 25 37 41 32 en précisant le titre du poste suivi de la mention «à n’ouvrir qu’en séance de dépouillement » ou par courrier électronique à l’adresse suivante : recrutements@cilss.int  au plus tard            le 25 ocotbre 2019

 

Pour toute information complémentaire, veuillez consulter les termes de référence des postes disponibles sur la plateforme de recrutement du CILSS http://erecrutements.cilss.int; sur les sites (Secrétariat Exécutif : www.cilss.int,Centre Régional AGRHYMET : http://agrhymet.cilss.int, Institut du Sahel :  http://insah.cilss.int).